La semaine de 4 jours

La semaine de 4 jours ?

Est-ce que tu as déjà entendu parler de la semaine de 4 jours

Oui oui tu as bien lu, ce n’est pas une erreur de notre part, on ne parle pas du livre best-seller de Tim Ferris ” la semaine de 4 heures “ mais bien de la semaine de 4 jours…

Mais de quoi s’agit-il ? 

Bon on suppose que tu es assez perspicace et que tu as plus ou moins compris le principe. La semaine de 4 jours consiste donc à ne plus travailler du lundi au vendredi, mais seulement 4 jours (souvent du lundi au jeudi).

Si tu nous suis sur Instagram tu as pu voir dans nos story que l’on essaie de s’appliquer cette rigueur au maximum pour aussi profiter de notre destination actuelle, Bali. 

Mais au-delà de travailler moins (et encore ça reste à prouver) quels sont les avantages de la semaine de 4 jours ? :

Être plus productif : On le connait tous, le vendredi, où le niveau de productivité frôle le néant, le fameux TGIF (Thanks God It’s Friday pour ceux qui ont niveau 0 en culture Internet, ce n’est pas grave, on vous accepte quand même) a souvent tendance à ralentir le rythme et traîner sur nos tâches. Du coup lorsque l’on se fixe cette “pression” de devoir tout boucler en 4 jours, nos capacités à produire sont décuplées (l’analogie des révisions d’exams en est l’archétype, la veille on avance beaucoup plus que la première semaine … Notre cerveau réagit tout simplement à l’urgence.) C’est tout l’intérêt de planifier son travail sur 4 jours (quitte à déborder une matinée si nécessaire) pour pouvoir boucler une quantité de travail supérieure, même avec un jour en moins. 

Equilibre vie pro / vie perso : Lorsque l’on est nomade cela tombe sous le sens pour profiter pendant 3 jours (vendredi, samedi, dimanche) et explorer les alentours. Concernant le remote, certains font ce choix quand la vie de famille dans les grandes villes devient compliquée. Travailler 4 jours par semaines permet ainsi de profiter plus de sa famille et retrouver un équilibre vie pro/vie perso, surtout dans une ville de province où la qualité de vie est souvent plus douce. 

Side project : Le dernier point qui est peu évoqué est lié aux sides project. Un “side project” est un projet “annexe” (média, podcast, activité artistique…) que l’on développe que l’on soit freelance, entrepreneur .e ou salarié.e. Ce projet est souvent développé pendant son temps libre, soit le soir soit le weekend. Travailler 4 jours peut ainsi permettre de se laisser 1 jour pour bosser sur son side project. Pour exemple, Google avait mis en place le “20% time” pour permettre à ses ingénieurs de passer 20% de leurs temps (souvent le vendredi) sur des projets perso, de cette initiative est né Gmail (bon par contre l’ingénieur à travaillé “gratuitement pour google” sur ce projet #ladouille) 

Alors que dis-tu de passer à la semaine de 4 jours ? 

Pour terminer (maintenant tu commences à t’y habituer), voici ton article sourcé avec amour et ton outil numérique.  

la semaine de 4 jours

Travailler moins pour travailler mieux : la semaine de 4 jours

Google n’est pas la seule à avoir mis en place ce modèle. De nombreuses entreprises notamment dans les pays nordiques (les champions du bonheur au travail, évidemment) ont mis en place la semaine de 4 jours. De notre côté quelques initiatives sont à noter en France, tu peux les retrouver dans l’article proposé par Welcome to the Jungle. Dans tous les cas, le constat est clair et des études l’attestent, travailler moins rend les travailleurs plus heureux et surtout plus productifs. 

L’article porte bien son nom : Travailler moins pour travailler mieux

Source : Cécile Nadaï pour Welcome to the jungle

la semaine de 4 jours

On y est, enfin on te parle réellement d’outils numériques et non plus de sites web comme dans les deux derniers mails ! 

Et là c’est plutôt du lourd. Tu as sans doute déjà entendu parler de IFTTT et Zapier deux outils qui permettent d’automatiser des tâches. Les deux fonctionnent sous le même principe et sont garantis sans aucune ligne de code. 

Le principe est simple : Une action va en déclencher une autre automatiquement en fonction de paramètres définis en amont. Cette action automatique se base sur une formulation assez simple : la formule Si … (une action de base se déclenche) alors … (une nouvelle action va se déclencher automatiquement), mais voyons plutôt des exemples : 

Si je poste une photo sur instagram, alors elle sera publiée automatiquement sur Facebook, Twitter et Linkedin.

Si je reçois un mail d’une telle personne, alors il s’enregistre dans un fichier google doc dédié  

etc…

Les possibilités sont quasi illimitées, et des actions peuvent même se faire avec des objets connectés : Si une personne s’abonne au “mail du lundi”, alors la lumière du salon clignote en vert (bon c’est un exemple, on est pas parti avec des ampoules connectées mais tu as compris le principe 😉 ). 

En espérant que cet article t’ai plu et que tu vas mettre en place certains points abordés ! Dans les prochaines semaines essaye de bosser 4 jours et dis nous ce que tu en a pensé.

Pour voir les autres mail

Et si tu ne veux plus en rater un !

© 2019 NomadePath Inc. | Site fait avec amour par Fabrice Fouchan | Illustrations par Elodie Da Silva Costa | Politiques de confidentialités